FAQs

FAQs

Trouver le bon thérapeute

Comment puis-je m’assurer de la compétence d’un thérapeute?

Demandez à votre thérapeute de vous décrire ses compétences et d’expliquer ce à quoi elles réfèrent.

Si vous habitez une province dans laquelle la profession du counseling ou de la psychothérapie est réglementée, demandez au thérapeute une preuve de son appartenance à l’ordre professionnel de la province. Il est de bon aloi pour un thérapeute d’être membre d’un organisme professionnel crédible comme l’Association canadienne de counseling et de psychothérapie.

Tous les membres de l’ACCP sont assujettis au Code de déontologie et aux Normes d'exercice de l'ACCP, qui établissent les normes d'une pratique thérapeutique sûre, bienveillante et éthique au Canada.

Assurez-vous auprès de votre thérapeute qu’il est membre d’un organisme professionnel crédible.

Si vous êtes incertain de la compétence du thérapeute, vous pouvez aussi contacter l’organisme pour vérifier son statut professionnel.

Comment puis-je trouver un thérapeute qui parle ma langue?

Certains praticiens sont multilingues. Si vous préférez communiquer dans une langue autre que le français ou l’anglais, alors demandez à votre thérapeute si c'est possible ou utilisez le lien Trouver un conseiller(ère) canadien(ne) certifié(e) pour rechercher un thérapeute qui s’exprime dans la langue de votre choix.

Que dois-je demander au thérapeute lorsque je le contacte pour la première fois?

Informez-vous de l’heure, du lieu, du coût et de la durée des rencontres, ainsi que des frais éventuels en cas d’annulation ou de vacances. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès du conseiller ou du psychothérapeute au sujet de son appartenance à un organisme professionnel, de son expérience et de sa formation. Ce faisant, vous pourrez vous faire une idée des enjeux et être en mesure de décider si vous êtes disposé à travailler avec cette personne. Il importe d’énoncer clairement ce que vous voulez et ce que le praticien est en mesure d’offrir.

Que faire si je ne suis pas satisfait du thérapeute lors de notre rencontre?

Au cours de l’évaluation ou de la première séance, fiez-vous à vos instincts, car votre relation avec le thérapeute est au cœur de la démarche. Si vous êtes incertain au sujet du thérapeute, recherchez-en un autre. Il est très important d’avoir confiance en votre thérapeute, et cela vous permettra d’optimiser les résultats de la démarche. N’oubliez jamais que c’est vous qui êtes le client. Si aucun thérapeute ne semble convenir, il se peut que vous deviez vous demander s’il y a lieu de poursuivre la démarche ou non.

Quelle est la différence entre un conseiller ou psychothérapeute membre de l’ACCP et le titre de conseiller canadien certifié (CCC)?

Beaucoup de gens à la recherche d’un conseiller ou d’un psychothérapeute consultent des sites Web, des cartes professionnelles, des médias sociaux, des dépliants et des publicités imprimées dans lesquels le nom d’un conseiller ou psychothérapeute est accompagné des lettres CCC. « CCC » est l’abréviation de « conseiller canadien certifié ». Cela signifie que les compétences d’exercice de cette personne ont été rigoureusement évaluées par l’ACCP et satisfont aux normes d’exercice nationales de l’ACCP.

Seuls les conseillers et les psychothérapeutes certifiés par l’ACCP ont le droit d’utiliser le titre « conseiller canadien certifié » ou son acronyme « CCC ». Vous devriez pouvoir retrouver un certificat officiel de l’ACCP dans leur lieu de travail.

Il est important de savoir que la certification de l’ACCP diffère de l’adhésion à l’ACCP. Toute personne intéressée par le domaine du counseling et de la psychothérapie peut adhérer à l’ACCP. La certification représente une évaluation réussie des compétences d’un membre à exercer.  

L’obtention du statut de conseiller canadien certifié (CCC) auprès de l’ACCP comprend la reconnaissance de normes de préparation professionnelle, d'éducation permanente, d'un code de déontologie officiel et de normes d’exercice. À titre d’organisme d’autoréglementation, l’ACCP fournit des conseils et un cadre disciplinaire aux membres certifiés dans les domaines ayant trait à la conduite professionnelle.  

Si vous avez des doutes sur les compétences d’un conseiller ou psychothérapeute et souhaitez vérifier son statut professionnel à titre de CCC auprès de l’ACCP, veuillez communiquer avec nous par courriel ou par téléphone au 1 877.765.5565.

Y a-t-il un thérapeute adapté à ma situation?

Il y a des thérapeutes qui exercent dans tous les domaines et dans toutes les couches sociales; ils aident les gens dans divers contextes, que ce soit en cabinets privés ou dans des établissements scolaires et en milieu de travail. Les thérapeutes ont reçu une formation leur permettant de prendre en charge une vaste gamme de situations, notamment pour aider les personnes aux prises avec : des problèmes de santé mentale, d’anxiété et de deuil, des difficultés relationnelles, des dilemmes d’éducation, des problèmes sexuels ou raciaux, les mauvais traitements et les traumatismes des enfants, ainsi que la résolution d’un problème personnel et la panification de carrière.


Où puis-je trouver un thérapeute?

La Recherche Trouver un conseiller(ère) canadien(ne) certifié(e) sur ce site vous permet de rechercher un thérapeute dans votre région.

Le lien Accès à la thérapie fournit aussi des renseignements sur d’autres moyens d’avoir accès à la thérapie.

Assurez-vous toujours que le thérapeute pressenti est membre de l’ACCP ou d’un autre organisme professionnel crédible. Si vous habitez une province dans laquelle la profession du counseling ou de la psychothérapie est réglementée, assurez-vous que le thérapeute est membre de l’ordre professionnel de la province.

La démarche de thérapie

De quelle manière les thérapeutes travaillent-ils?

Les thérapeutes travaillent habituellement dans le cadre de rencontres en personne, en employant diverses techniques adaptées aux circonstances. Toutefois, la prestation de services thérapeutiques peut aussi s’effectuer par téléphone ou en ligne par courriel ou au cours d’échanges en direct.


Quelles sont les différentes approches de la thérapie?

Les thérapies différentes adoptent des styles différents. Par exemple, en thérapie cognitiviste comportementale, vous aurez des « devoirs » à faire. En thérapie du deuil, on mettra l’accent sur un appui considérable pour vous aider à surmonter des émotions difficiles. Le conseiller qui utilise l’approche psychodynamique vous demandera d’examiner votre passé, tandis qu'un autre type de thérapeute pourrait se centrer uniquement sur votre quotidien. Certaines thérapies sont plutôt centrées sur l’avenir. Certaines autres ont recours à la spiritualité, etc. Il existe différentes approches, car les personnes sont différentes, tout comme les raisons pour lesquelles elles ont recours à la thérapie. Un bon thérapeute tente d’adapter l’approche thérapeutique pour qu’elle corresponde aux préoccupations du client, et il choisit celle qui lui semble la plus susceptible de réussir. 


Pourrai-je consulter un thérapeute immédiatement?

On mettra tout en œuvre pour vous permettre d’obtenir une consultation au moment qui vous convient. Cependant, la demande de thérapie est parfois forte et il se peut qu'il y ait une liste d'attente.

Devrai-je m’allonger sur un divan?

Il existe plusieurs façons différentes et valables de suivre une thérapie. Dans la plupart des cas, mais pas toujours, on vous demandera de vous asseoir.

Questions générales

À quoi dois-je m’attendre de la thérapie?

Prévoyez un ou plusieurs rendez-vous confidentiels pouvant durer jusqu’à une heure et se déroulant dans des locaux professionnels convenables.

La démarche devrait aussi vous permettre :

    • de trouver un sens à votre situation individuelle;
    • d’être en contact avec un thérapeute qui vous aidera à faire des choix en vue de changer ou de stabiliser la situation;
    • de vous sentir appuyé dans la démarche de changement ou de stabilisation;
    • d’en venir à vous sentir mieux équipé pour affronter l’avenir.

La thérapie est-elle confidentielle?

En règle générale, tout ce dont vous discutez est confidentiel et reste entre vous et le conseiller ou le psychothérapeute. Il peut y avoir quelques exceptions juridiques et le praticien devrait vous les préciser avant de conclure toute entente de travail et chaque fois qu'elles se posent durant une séance. Habituellement, le thérapeute vous demandera de signer une entente de confidentialité, dans laquelle seront précisés les éléments confidentiels et ceux qui ne le sont pas dans le cadre de vos séances.

Il se peut que vous ayez des demandes précises au sujet de la confidentialité, en fonction de la forme de vos séances. Par exemple, dans le cas du counseling en ligne, vous pourriez poser les questions suivantes au thérapeute :

    • Les notes prises durant la thérapie sont-elles protégées par un mot de passe et par cryptage?
    • Les imprime-t-on et, le cas échéant, sont-elles conservées dans une armoire sécurisée et sous clé? 
    • Qu’advient-il en cas de problèmes techniques?

Mon thérapeute devrait-il être couvert par une assurance responsabilité?

Actuellement, l’assurance responsabilité professionnelle n’est pas une obligation légale dans toutes les provinces et territoires. Toutefois, certaines associations professionnelles, dont l’ACCP, recommandent fortement aux thérapeutes de se doter d’une couverture d’assurance appropriée.

Voici quelques exemples de polices d’assurance que pourrait détenir un thérapeute : responsabilité professionnelle et, si le bureau est à domicile plutôt que dans un immeuble de bureaux, responsabilité civile des entreprises. On vous suggère de vérifier si votre thérapeute détient une couverture d’assurance adéquate avant de recourir à ses services. En cas de doute, veuillez consulter un professionnel de l’assurance ou un conseiller juridique pour en savoir plus.

Les polices d’assurance ne visent pas uniquement à protéger le thérapeute; elles vous garantissent aussi une tranquillité d’esprit, car vous savez que s'il devait survenir un problème, il y aurait des fonds suffisants pour vous dédommager.

Deviendrai-je dépendant de la thérapie?

Tout traitement de counseling ou de psychothérapie vise à accroître chez le client la conscience de soi, la capacité d’acquisition de compétences et l’autonomie. Au cours de la thérapie, il se peut que vous ressentiez une certaine dépendance occasionnelle à l’égard du thérapeute. Bien que ce soit une réaction normale, cela peut parfois devenir préoccupant. Si vous éprouvez ce genre de réaction, parlez-en à votre thérapeute. Le thérapeute professionnel sait exactement comment traiter ce genre de préoccupations et sera vraiment disposé à vous aider à progresser de façon autonome.

Comment puis-je obtenir une thérapie pour un membre de la famille ou un proche?

Cela n’est habituellement pas possible. Un ami ou un membre de la famille ne peut pas « envoyer » une personne suivre une thérapie en counseling ou en psychothérapie. Il faut que la personne concernée soit disposée à recourir à ce service et qu'elle fasse elle-même la démarche à cette fin. Vous pouvez très certainement aider la personne à trouver les noms de thérapeutes ou le faire pour elle, mais préconisez autant que possible qu’elle fasse elle-même directement les approches.

Qu’est-ce que la supervision?

L’ACCP recommande que les thérapeutes bénéficient d’une supervision. Il s’agit d’une forme d’appui consultatif dans le cadre duquel le conseiller ou le psychothérapeute discute en toute confidentialité de son travail avec au moins un autre professionnel. Toutefois, autant que possible, le conseiller ou le psychothérapeute évite de divulguer des renseignements nominatifs au sujet du client, et le superviseur est tenu à la confidentialité. Ainsi, en pratique, la démarche de supervision ne devrait donner lieu à aucun abus de confiance.

Où puis-je me renseigner davantage?

Le lien Qu’est-ce que la thérapie? détaille certains aspects de la démarche thérapeutique.

Cependant, si vous ne trouvez pas les renseignements que vous cherchez, veuillez communiquer votre demande à l’ACCP : 1 877 765-5565.