Trouver le bon thérapeute


Quelles questions devrais-je poser au thérapeute avant que ne débute la thérapie?

Voici une liste de questions recommandées, mais n’hésitez pas à poser au thérapeute toutes les questions qui vous viennent à l’esprit.

  • Combien de séances prévoyez-vous?
  • Quel type de thérapie offrez-vous?
  • Combien cela coûtera-t-il?
  • Qu’arrive-t-il si je rate une séance?
  • Qu’arrive-t-il si je veux prendre des vacances? Devrai-je payer quand même?
  • Le contenu de nos séances restera-t-il confidentiel?
  • Prendrez-vous des notes durant la séance et, si oui, qu’advient-il de ces notes?
  • Puis-je communiquer avec vous entre les séances?

La Fiche 3 de renseignements-clés présente d’autres suggestions de questions que vous pourriez juger utiles de poser à votre conseiller ou psychothérapeute.

 

Que dois-je rechercher chez le thérapeute?

Avant que ne débutent les séances, vous devriez vous renseigner sur la qualification professionnelle du thérapeute et déterminer s’il est membre d’un organisme professionnel crédible, comme l’Association canadienne de counseling et de psychothérapie. Si vous habitez une province dans laquelle le counseling ou la psychothérapie sont réglementés, assurez-vous que votre thérapeute est membre de l’ordre professionnel de la province (et a obtenu un permis nécessaire).

Il pourrait aussi être intéressant de déterminer si le thérapeute a de l’expérience et de la formation dans le domaine précis de la problématique qui vous a mené vers la thérapie.

 

Comment déterminer quel thérapeute me convient le mieux?

Lors de vos premières conversations avec le thérapeute que vous avez choisi, vous devez vous sentir en confiance et à l’aise de lui confier vos pensées et vos sentiments personnels.

Si ce n’est pas le cas, vous auriez probablement avantage à trouver quelqu’un d’autre qui vous convienne mieux.

La Fiche 2 de renseignements-clés présente d’autres conseils pour choisir un thérapeute.

 

Et si je n’aime pas mon thérapeute?

Si vous n’êtes pas à l’aise avec votre thérapeute lors de votre première rencontre, alors vous devriez communiquer avec quelqu’un d’autre.

Si vous avez suivi quelques séances, informez votre thérapeute de votre inconfort, car ceci pourrait devoir être abordé dans le cadre de la thérapie.

Si votre insatisfaction à l’égard de votre thérapeute persiste, vous pourriez songer à en trouver un nouveau.

 

Que puis-je faire si ça ne fonctionne pas?

Si vous jugez que la thérapie ne réussit pas, discutez-en avec votre thérapeute afin de trouver une solution. Si cette démarche ne porte pas fruit, vous pourrez songer à trouver un autre fournisseur de services.

La Fiche 1 de renseignements au client présente de l’information conçue pour vous aider à résoudre ce genre de situation au mieux.

 

Comment savoir si mon thérapeute est compétent?

Demandez à votre thérapeute de vous décrire ses compétences et d’expliquer ce à quoi elles réfèrent.

Si le doute persiste dans votre esprit, contactez un organisme professionnel auquel appartient votre thérapeute afin de vérifier sa qualification.

 

Le thérapeute doit-il être détenteur d’un permis?

Actuellement, dans la plupart des provinces canadiennes, à l’exception de la Nouvelle-Écosse, de l'Ontario et du Québec, les lois n’obligent pas le thérapeute à détenir un permis. Cependant, il est sage de choisir un thérapeute qui est membre d’un organisme professionnel crédible et dont la pratique est couverte par une assurance.

 

Comment puis-je mettre un terme aux séances de thérapie?

Vous devez en discuter avec votre thérapeute afin de clore la démarche de façon satisfaisante.

Si vous croyez qu’il vous sera difficile de le faire en personne, vous pouvez signifier votre intention de mettre fin aux séances en adressant un avis écrit à votre fournisseur de services.

Ne perdez cependant pas de vue toute entente que vous auriez pu conclure au début des séances en ce qui concerne la cessation de la démarche.