Autres considérations


Qu’arrive-t-il si je ne peux pas assister à une séance? Devrai-je payer quand même?

C’est l’une des questions dont vous devez discuter dans le cadre de l'entente à conclure avec votre thérapeute lors de votre première séance. Il se peut que vous deviez payer pour une séance à laquelle vous ne vous êtes pas présenté.

 

Qu’arrive-t-il si je dois manquer une séance parce que je suis en vacances?

Cela devrait aussi être l’objet d’une entente lors de la séance initiale avec le fournisseur de services que vous avez choisi. Dans certains cas, le thérapeute peut s'attendre à être payé pour les séances ratées, même si c'est à cause d'un départ en vacances. Si vous savez d’avance que vous prendrez des vacances bientôt, assurez-vous que cela est énoncé clairement dans l’entente. N’hésitez pas à poser des questions. Le thérapeute s’attend à ce que vous ayez des questions et il est prêt à y répondre avec professionnalisme.

 

Mon thérapeute rapportera-t-il à un tiers les propos que je tiens durant les séances?

En règle générale, on discute avec vous avant le début de la thérapie à savoir quels renseignements seront partagés et lesquels resteront confidentiels, ainsi que chaque fois que les échanges au cours d’une séance soulèvent la question du partage de l’information. Habituellement, ce dont vous parlez durant les séances est confidentiel. Même lorsque les thérapeutes consultent à l’occasion leurs superviseurs, ils protègent autant que possible l’identité de leurs clients. Toutefois, il peut y avoir des circonstances particulières qui incitent votre thérapeute à discuter avec un autre professionnel. Cela se fait habituellement avec votre permission. Par exemple, s’il semble que votre sécurité ou celle de tiers soit en jeu, le conseiller ou le psychothérapeute est tenu par la loi d’intervenir de manière à vous protéger ou à protéger les tiers. Ces circonstances doivent vous être expliquées au début de la thérapie. N’hésitez pas à vérifier régulièrement auprès de votre thérapeute si la question de la confidentialité vous préoccupe.

 

Quels renseignements devrai-je partager avec mon thérapeute?

C’est à vous de choisir ce que vous confiez à votre thérapeute; toutefois, pour que la démarche soit fructueuse, il pourrait s’avérer utile de lui expliquer les raisons qui vous ont incité à suivre une thérapie.

 

Le thérapeute parlera-t-il à mon médecin?

Vos séances avec le thérapeute sont de nature privée. Comme nous le mentionnions précédemment, chaque fois qu’il y a lieu de partager des renseignements, il faut que le tout soit discuté avec vous en vue d’obtenir votre permission. Pour divulguer des renseignements à votre médecin, il faudrait remplir un « formulaire de divulgation à un tiers ». Il faudrait que ce formulaire porte votre signature.

 

Puis-je me faire accompagner d’un ami?

Cela n’est généralement pas accepté en contexte de thérapie individuelle. Si vous croyez que vous devez être accompagné, discutez-en avec votre thérapeute éventuel. Dans certaines cultures, le fait d’être accompagné d’un ami ne poserait pas de problème. Si vous craignez qu’il puisse y avoir des problèmes de communication, il pourrait s’avérer utile de vous adjoindre un interprète.

Vous pourriez choisir d’entreprendre une thérapie de groupe.
Dans le cas des personnes qui sont mal à l’aise de participer seules à une séance, la thérapie de groupe peut représenter un bon choix, selon la raison qui incite à suivre une thérapie.

 

Rappelez-vous toujours qu’il est tout à fait normal de remettre en question ce que vous dit le thérapeute ou ce qu'il fait durant une séance.